Présentation du Projet CarteInnov

Le projet CarteInnov est une Cartographie Collaborative et Ouverte des acteurs de l’ Innovation #Numérique dans l’espace Francophone.

Il est Initié et soutenu par l’ Organisation Internationale de la Francophonie, et également appuyé par les CHALA (les Hommes et les Femmes d’Affaires du Libre d’Afrique ) et les Libres Geographes ( une Organisations d’experts en SYstème d’Information Geographique).

Choisie comme référente au niveau du Mali, je planifie et effectue des rencontres avec les responsables de structures et acteurs qui interviennent dans la promotion du #Numérique, dans la création d’Entreprises et dans l’investissement, dans le but d’obtenir des informations exactes sur la localisation et le types de lieux des structures à cartographier et aussi de sensibiliser et d’impliquer ces acteurs dans la production de la Carte révolutionnaire.

C’est à cet effet que j’ai organisé ce matin, 17 Septembre 2016 à Bamako, dans le local de Djokkolabs, qui est d’ailleurs un des acteurs principaux concernés par ce projet, une séance de présentation et de projection sur les objectifs et les avantages dudit projet, de 09 heures à 11 heures en vue d’échanger avec les acteurs des différentes structures et de renforcer les liens de collaboration autour du projet.

La session de présentation du projet, les échanges, les questions&réponses aussi bien que les contributions et recommandations se sont déroules en deux heures et ont pris fin par la prise de photos de famille aux environs de 11 heures, avec des acteurs impressionnés et impatients de voir la  » CarteInnov » produite et diffusée sur le Système d’information du Réseaux Francophone de l’Innovation, FINNOV ( http://www.francophoniennovation.org)

20160917_101446.jpg20160917_101446.jpg20160917_110553.jpg20160917_110453.jpg

Publicités

Pourquoi un tel activisme social ?

Elle débute le militantisme en Mars 2012, par la création du Collectif des Jeunes De Kayes pour le Renouveau qui devient à la suite, Collectif des Jeunes du Mali pour le Renouveau (CJRM) à la demande des autres compatriotes d’autres villes du Pays. Avec cette association et d’autres jeunes leaders, elle initia la « Coupe Nathalie SIDIBE », un tournoi de football annuel dans sa ville natale, Kayes. La première édition de ce tournoi de foot annuel s’est tenue entre Juillet et Septembre 2012.
La deuxième, édition de tournoi de foot annuel s’est tenue entre Juillet et Septembre 2013, en plus de l’organisation de journées de salubrité avec l’accompagnement des femmes.
En janvier 2014, grâce au forum des féministes tenue à Bamako, elle rencontre Mariam Diallo Dramé, présidente de l’Association Femmes Leadership et Développement Durable, AFLED, qui l’invite tout de suite à rejoindre cette Organisation. Une fois, membre, elle est appelée a s’occuper de la direction d’un groupe sur 5 selon les objectifs de ladite Association.
En Février 2014, elle est appelée au sein de « l’Association la Voix Du Peuple » pour représenter la Région de Kayes, étant donné qu’elle y est ressortissante.
En Janvier 2015, en collaboration avec d’autres jeunes volontaires, elle met en place la communauté openstreetmap du Mali, après avoir suivi une formation sur la cartographie Numérique Libre et de la Géomatique Libre, organisé par le Projet Espace Francophone, ProjetEOF, d’à peu près deux semaines, en décembre 2014.
En Mars 2015, elle devient représente officielle de AFLED au sein de la Plateforme ensemble nous sommes un peuple. Une plateforme regroupant toutes les Associations de Jeunes du Pays et qui milite pour la réconciliation et la consolidation de la Paix dans le Pays.
Au même mois de Décembre 2015, elle devient également, membre officiel de la Jeune Chambre Internationale du Mali « OLM Bamako Ciwara »
En Novembre 2015, elle est choisie par ses siens, à Kayes, pour s’occuper du Poste de Secrétaire aux Relatons Extérieurs dans le Bureau exécutif du Centre de Santé Communautaire de Kayes.
Avec les différentes associations, elle a exécuté b beaucoup d’activités à Bamako, à l’intérieur aussi bien qu’à l’extérieur du Pays et entende aller loin dans cette directive.

Ma Bio en quelques lignes

Née un 12 Décembre à Kayes, première Région du Mali, Je suis la fille d’Abraham, catholique et de Maîmouna TANGARA, musulmane pratiquante.

nathalie0002.

Deuxième enfant et première fille, je connus une enfance pas rose, car je devins orpheline de père à l’âge de 12 ans. Cette situation me rendit responsable de moi et tout comme ma maman, responsable également de mes jeunes frères, âgés de 9 à 1 ans, d’alors. Avec une Maman, engagée que dans le petit commerce pour subvenir aux besoins prioritaires de ses enfants, je vécus mon enfance et adolescence, partagée entre études, travaux domestiques et petit commerce au grand marché de la ville de Kayes auprès de ma Maman. Je devins vite capable de substituer ma Maman simultanément au Marché, à la Maison tout en étudiant pendant que celle-ci apportait des marchandises au Sénégal, à la recherche du Pain quotidien. Continuer à lire … « Ma Bio en quelques lignes »

D’où viennent ses ambitions politiques ?

J’ai développé ces ambitions et engagement politiques en 2012, suite au coup d’état militaire, à Bamako au Mali. Un évènement qui a plongé le Pays dans une crise multidimensionnelle, d’une part l’occupation du tiers du territoire par les djihadistes et de bandes de narcotrafiquants de tout genre, conduisant du coup, la fuite des forces de défenses et de sécurité sur cette partie du Pays. De l’autre part, des militaires faisant vivre le peuple, le cauchemar de sa vie.

Confuse, choquée, se demandant ce que l’avenir, leur réserve sous le joug d’un gouvernement militaire, ne sachant que faire, elle se lança dans le militantisme associatif, à travers les réseaux sociaux, dans les groupes de discussions  en essayant d’emmener  au tant de monde à dénoncer le coup d’état. Elle s’est fait connaitre ainsi à travers sa page facebook, par des aticles et déclarations officielles et quotidiennes de dénonciations du coup force militaire et d’exigences de restauration des institutions démocratiques de la République et le retour des soldats dans les casernes.

Se rendant compte que la parole doit être associée aux actions à fin d’atteindre les objectifs de la lutte pour la démocratie, ainsi les ambitions politiques, par l’initiation d’un  Tournoi de Football annuel et d’autres actions civiques, dans sa ville natale, Kayes, première capitale Régionale du Pays.

Quelques uns de ces articles phares ici

 

Image coup d'etat au Mali.jpg

 

-
Malian military junta leader captain Amadou Sanogo speaks on April 3, 2012 at Kati military camp near Bamako. Mali’s under-fire junta called a national meeting on the country’s future as it seeks a way out of a growing crisis and threatened to prosecute ousted President Amadou Toumani Toure. AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO